Notre futur local est une petite maison à colombages de 5m sur 10m environ, et comprend deux niveaux plus un étage de combles. La maison présente une surface approximative de 90 m2 en tout.

Des problèmes structurels ont rapidement été découverts après que la SERS a confié la maison au collectif (solives en bois abîmées par le ruissellement des eaux, après l’imperméabilisation du sol tout autour de la maison). Les travaux lourds nécessaires à la mise en sécurité de la maison nous ont engagés sur un projet ambitieux et complet de réhabilitation sur le plan structurel, architectural et énergétique.

Après un appel à projet, nous avons choisi l’architecte Olivier Hangen pour une mission complète : conception, dépôt du permis de construire, consultation des entreprises, suivi des travaux. Des réunions régulières, animées par le professionnalisme de notre architecte et la vive attention de nos bénévoles du groupe chantier (comprenant ingénieurs, architectes, charpentier et enthousiastes du marteau !), permettent à Olivier de traduire nos envies et nos multiples idées en un projet concret.

 

Plan du rez-de-chaussée de la maison et du côté placette (document © Olivier Hangen)

 

Au-delà de la reprise des soubassements, il s’agit aussi de renforcer la structure de la maison pour répondre aux normes de charges d’exploitation, et de la contreventer afin de pouvoir abattre les cloisons porteuses intérieures – et ainsi réaménager l’espace intérieur à notre guise.

Ces travaux sont aussi l’occasion de mettre le futur local aux normes de sécurité et d’accessibilité adaptées. Cela implique :

  • un nouvel escalier extérieur pour accéder au sous-sol de la maison
  • un nouvel escalier extérieur pour accéder au premier étage
  • la condamnation de l’entrée existante et la création de deux nouvelles portes au rez-de-chaussée (normes d’évacuation oblige)
  • une rampe extérieure pour accéder au rez-de-chaussée surélevé par rapport au niveau de la rue.

Enfin, un des aspects tenant à cœur tant à nos bénévoles qu’à Éco-Quartier Strasbourg est la réhabilitation énergétique du bâtiment. Une bonne isolation posée avec soin garantit la durabilité du bâtiment dans le temps, sans compter l’image positive qu’elle communique dans le quartier !

De plus, il nous parait essentiel de privilégier des matériaux biosourcés et des techniques peu gourmandes en carbone. Nous avons donc choisi d’investir un peu plus d’argent, mais cela en harmonie avec nos valeurs écologiques.

Concrètement, les murs intérieurs nord, est et sud seront doublés avec une épaisseur conséquente d’isolant biosourcé (ouate de cellulose, laine de chanvre etc., c’est encore à décider), ainsi qu’une membrane frein-vapeur. Le mur ouest sera l’objet d’un projet plus ambitieux : la pose d’une isolation extérieure en bottes de paille, lors d’un chantier participatif qui aura lieu, nous l’espérons, au printemps 2018. Enfin, les combles seront eux aussi isolés – sachez qu’en effet, c’est par la toiture que les déperditions de chaleur sont majoritaires dans le cas des maisons individuelles !

Notre architecte :

Olivier Hangen
2 rue de Gribeauval
67100 Strasbourg
olivier.hangen [at] neuf.fr