Les étudiants de l’école de Journalisme de Strasbourg (IEJ)  nous ont interviwé et voici leur reportage